Gravir les échelons dans l’industrie du commerce de détail

Comment gravir les échelons dans l’industrie du commerce de détail ? Suivez le mode d’emploi.

Gravir les échelons dans l’industrie du commerce de détail? C’est possible! « Dans le commerce de détail, il est possible de faire carrière avec ou sans formation, l’essentiel est avant tout d’avoir la passion », lance d’emblée Félix Bégin, CRHA, responsable des ressources humaines chez Potvin & Bouchard, une chaîne de quincailleries du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Si certains pensent que travailler dans le commerce de détail se résume à occuper un poste de commis ou de vendeur tout au long de sa carrière, la réalité peut se révéler bien différente. « Ceux qui veulent gravir les échelons dans l’industrie du commerce de détail et qui ont la motivation nécessaire peuvent le faire », estime M. Bégin. D’ailleurs, selon Détail Québec, il faut en moyenne 3,8 années à un nouvel employé pour accéder à un poste… de direction !

Des aptitudes requises

Près d’un employé du secteur sur deux ne possède aucun diplôme ou est titulaire d’un diplôme d’études secondaires, toujours selon Détail Québec. Pour M. Bégin, si les employés avec formation peuvent avoir une longueur d’avance sur les autres, être non diplômé n’est pas forcément un obstacle à l’évolution. Pour réussir, il faut surtout avoir l’amour du travail et le sens du commerce. « On privilégie de bonnes aptitudes de vendeur ainsi que la capacité d’avoir un bon contact avec le client », commente-t-il.

Du même souffle, il ajoute qu’un bon employé est prêt à trouver des solutions pour satisfaire le client. Il faut aussi que le commis montre qu’il aime le travail en équipe. « Cela prouve que la personne sera capable de diriger des employés s’il évolue dans la hiérarchie », explique Félix Bégin.

Formations et promotions en interne

Pour évoluer au sein d’un commerce de détail, le travailleur doit suivre les formations proposées par son entreprise. « Si la personne veut apprendre, alors les formations qui sont offertes lui permettront de gravir les échelons dans l’industrie du commerce de détail  », commente M. Bégin. Par ailleurs, les établissements utilisent plusieurs outils de gestion des ressources humaines pour faire évoluer leurs employés : évaluation annuelle de rendement, échelle salariale ou encore plan de formation pour chacun. « On fait du repérage en interne et on évalue ceux qui semblent les plus motivés à progresser au sein de l’organisation », ajoute le responsable RH.

Pour Félix Bégin, une chose est certaine : le meilleur gérant est celui qui a débuté au poste de commis. « Cette personne connaîtra la réalité du terrain, et ça nous garantit que c’est quelqu’un de vraiment intéressé et passionné », conclut-il.


Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#